A la différence de l’immigrant le demandeur de protection ne quitte pas son pays suite de son propre désire ou pour des raisons économiques, familiales ou éducatifs.

Le demandeur de protection (demandeur d’asile) a été forcée de s’enfuir de son pays d’origine, parce qu’il craint la persécution, la violation des droits de l’homme fondamentaux ou sa vie et sa sécurité sont menacés à cause d’une guerre ou d’un désastre naturel. Par conséquent il cherche la protection d’un autre pays, pour protéger de violation sa famille et soi-même. Pour ces raisons les lois accordent un type de permis de séjour spécial pour ces étrangers qui s’appelle « asile » (asylum). En Europe ce régime de séjour particulier s’appelle « protection internationale » (international protection). Grace à lui les gens qui s’enfuissent de leur pays pour ces raisons-là peuvent recevoir ce permis de séjour spécial sans suivre les requêtes liées à l’immigration légale – un passeport régulier, un visa ou franchissement de la frontière par les endroits désignés.

Les pays de l’Union Européenne possèdent un système commun pour offrir ce permis de séjour spécial qui s’appelle « Le système d’asile européen commun » (CEAS – Common European Asylum System). Dans les pays de l’UE celui qui cherche la protection et l’asile s’appelle « demandeur de protection internationale ».